Les lettres Calligraphie © Frank Lalou

Aleph

« Ne refuse pas la présence à ce que tu ne vois pas,
sois présent à cette présence »
Valère Novarina

Beth

« La demeure est le secret
dont l'exil fut la quête une présence errante dans le vent du désert »
Claude Vigée

Daleth

« Pour qui le temps est comme l'éternité
Et l'éternité comme le temps
Celui-là est délivré de toute lutte »
Jacob Boehme

« Tu cherches
Un mot de rien
Qui dirait tout
Tu trouves
Une parole silencieuse
Assise au fond de ta respiration »
Gilles Baudry

Vav

« J'ai tendu des cordes de clocher à clocher ;
des guirlandes de fenêtre à fenêtre ;
des chaînes d'or d'étoile à étoile et je danse. »
Arthur Rimbaud

Zayin

« Le ciel roule et entre.
Ciel matériel, lumineux, et mobile, sans couleur.
Je me sens étrangère, je le regarde. »
Leslie Kaplan

Teth

« Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? »
Lewis Carroll

Khaf

« Chaque main situe son nuage
dans un ciel différent
mais un jour elle le trouve
dans le ciel de tous.
Seulement alors elle peut redevenir
le morceau de terre promise
qu'elle était avant d'être main.
Seulement alors son nuage
Pleuvra sur elle. »
Roberto Juarroz

Mem

« A la source de tes yeux
Vivent les filets des pêcheurs d'eaux folles
A la source des tes yeux
La mer tient sa promesse »
Paul Celan

Noun

« Une femme entra, aux yeux blancs d'ivoire, me tendit les bras et sourit, elle avait à la place des dents des morceaux de chair rouge »
René Daumal

Samekh

« Je lisais le vieux livre des royaumes
J'étais fou comme la gracieuse échelle
Dehors la nuit emportait les tours
J'allais à la poursuite des fables »
Georges Schehadé

‘Ayin

« Apprendre à voir.
Apprendre à déchiffrer le monde, à reconnaître les formes dans leur vérité profonde »
Yacoov Agam

« Que jamais la voix de l'enfant en lui ne se taise, qu'elle tombe comme un don du ciel offrant aux mots desséchés l'éclat de son rire, le sel de ses larmes, sa toute-puissante sauvagerie. »
Louis-René des Forêts

Tsadé

« Lorsque les cordes de deux instruments sont véritablement accordées, il suffit que l'une vibre pour que l'autre se mette à chanter. »
André Neher

Tav

« Le nouveau c'est en même temps l'ancien : dans le nouveau, l'ancien se reconnait et devient facilement intelligible. »
Théodor W. Adorno